Impact de la pollution sur la santé mentale?

Publié le , par Gregoire
Catégories :
impact pollution sur santé mentale

J’avais entendu parlé qu’il existait un impact de la pollution sur la santé mentale. Ce Résumé d’un article publié le 17/11/2021 sur www.lepoint.fr permet d’en savoir un peu plus.

Selon santé publique France, la pollution a causé dans les 40 000 décès par an en France entre 2016 et 2019. À noter une amélioration par rapport aux années 20011 et 2015 où le chiffre flirtait avec les 50 000 cas.

Si les conséquences de la pollution de l’air sur la santé physique sont bien connues, celle-ci semble aussi avoir un impact non négligeable sur notre santé mentale.

Comment la pollution de l’air impacte-t-elle notre santé mentale ?

La pollution affecte directement le développement neuronal des enfants, surtout si la mère est exposée lors des premiers mois de la grossesse. Une exposition régulière à un air pollué entraînerait un risque plus élevé d’automutilation chez les enfants de moins de 10 ans. Chez les adultes, elle entraînerait une augmentation du risque d’être atteint de démence ou de la maladie de Parkinson.

Il est également démontré que l’inhalation régulière de particules fines inférieures à 2,5µm (PM2,5) augmente chez les adultes le niveau de dépression, de bipolarité, et même de schizophrénie. Lors des pics de pollution, les scientifiques constatent également une augmentation des tentatives de suicide.

Des experts de Santé publique France expliquent l’impact de la pollution sur le cerveau : « Les particules fines peuvent détruire la barrière hématoencéphalique ou pénétrer par le nerf olfactif dans le cerveau », ainsi que par la partie du tube digestif qui comprend l’estomac, l’intestin grêle et le gros intestin, entraînant des déséquilibres qui affectent le système nerveux central.

Néanmoins, le professeur Franck Schürhoff, psychiatre à l’hôpital Henri-Mondor et professeur à l’université Paris-Est Créteil, insiste sur le fait que la pollution seule ne suffit pas à déclencher ces pathologies neuropsychiatriques, elle ne fait qu’accélérer les troubles déjà présents chez certaines personnes.

Comment se protéger de la pollution de l’air en ville ?

Pour vous protéger lors de vos déplacements urbains qu’ils soient à pied, en vélo, en trottinette ou en 2 roues motorisé, je vous recommande le port d’un masque antipollution Frogmask, fabriqué en France et équipé de filtres FFP2.

femme avec trottinette et masque frogmask noir