Masques antipollution moto, les motards en retard

Publié le , par Gregoire
Catégories :
motard avec masque antipollution moto

Êtes-vous exposés à la pollution atmosphérique en moto ?

En tant que motard vous circulez au milieu du trafic routier, l’endroit où la pollution de l’air reste la plus concentrée. C’est dans le flux de circulation que les motards sont les plus exposés aux particules fines mais la plupart reconnaissent ne pas la ressentir. En effet, la pollution se fait moins sentir avec la vitesse mais elle est pourtant bien là. C’est pourquoi très peu de motards portent des masques antipollution moto comparés aux cyclistes.

Beaucoup portent un foulard ou une cagoule pensant avoir un minimum de filtration mais il n’en est rien. Une barrière anti-froid ou une protection contre les insectes au mieux !

Tous les motards ont déjà expérimenté la désagréable sensation d’avoir la gorge irritée après un long trajet en moto, notamment lorsqu’ils empruntent des axes embouteillés. C’est l’effet des poussières et autres particules en suspension dans l’air qui pénètrent dans leur système respiratoire.

La qualité de l’air s’améliore mais pas assez vite !

Les grandes villes telles que Paris, Lyon, Nantes, Grenoble ou Marseille proposent différentes solutions pour remédier à l’augmentation des particules fines qui polluent le quotidien des habitants :

  • Réduction de la vitesse maximale autorisée
  • Circulation limitée pour les poids lourds dans les zones urbaines
  • Circulation alternée les jours de pics de pollution
  • Gratuité du stationnement résidentiel et des transports publics
  • Construction de voies cyclables
  • Développement des vélos en libre-service ou free floating en anglais.

Résultat : des baisses sont observées sur les concentrations en dioxyde d’azote et en PM10, mais les motards restent encore très exposés. Les masques antipollution spécialement pensés pour les usagers les plus vulnérables face à la pollution restent la seule alternative.

Les masques antipollution moto sont-ils efficaces ?

Frogmask propose des masques motos destinés aux conducteurs de 2 roues. Le masque intègre un filtre microparticules amovible FFP2 d’une durée de vie de 15 jours à 3 semaines selon le niveau de pollution et la fréquence d’utilisation. Ce filtre avec 5 couches permet ainsi de filtrer 94% des particules fines en suspension dans l’air jusqu’à 0,4 micron.

Les masques moto Frogmask sont compatibles avec les casques jet et modulables mais malheureusement pas avec les casques intégraux qui font tomber le masque quand on les enfile. Aucune marque de masques ne permet de les porter avec ce type de casques.

Ils ont aussi l’avantage de tenir chaud l’hiver, de protéger de la pluie grâce à leur matière hydrofuge et de protéger du pollen et des insectes au printemps.

Ils sont donc une excellente protection pour les motards et autres conducteurs de 2 roues comme le confirme le test réalisé par le célèbre motard masqué.

Un masque antipollution Frogmask pour protéger les motards